Ek Balam et sa cénote X’ Canche

A 30 kilomètre de Valladolid, se trouve les ruines de la cité maya d’Ek Balam. Nous nous y sommes rendus en colectivo pour 50 pesos par personne, gratuit pour Adrien . Cette fois ci il ne s’agit pas d’un minibus mais bien d’un taxi que nous partageons avec une dame. Nous arrivons devant le site et le chauffeur nous propose de venir nous rechercher, ce que nous acceptons car le site est assez isolé et qu’il n’y a pas grand monde. L’entrée sur le site coûte 130 pesos par personne, gratuit pour Adrien.

Les fouilles archéologiques n’ont débuté qu’en 1994 et sont toujours en cours. Le site est encore enfouie dans la jungle et donc très peu touristique. Alors que les archéologues pensaient ne découvrir que quelques pierres, ils ont découvert une pyramide haute de 31mètres. En effet cette dernière avait été entièrement recouverte de terre par les mayas eux même lors d’une invasion, ce qui explique son incroyable conservation. C’est la seule cité dont on a retrouvé l’emblème.

 

 

 

Il est possible de monter sur les pyramides à la plus grande joie d’Adrien.

 Après cette promenade fascinante au milieu des ruines, nous nous rendons à la cénote X ‘Canche, également accessible depuis le site. Nous payons 30 pesos par personne. Pour accéder au cenote, on peut soit marcher, soit louer des vélos, soit prendre un genre de tuc tuc. Le chemin fait 2 km. Devinez ce que nous choisissons??? Bien sûre la marche!!!!! 

A peine arrivés nous mettons les maillots et go, direction le puit d’eau! L’accès est très raide et glissant. Ce cenote est assez grand et à l’air bien profond. Cédric et Adrien se jetterons à l’eau mais pour ma part, j’y ai renoncé préférant faire les photos! 
Après une petite baignade nous reprenons le chemin inverse pour être à l’heure au Rdv avec notre ami le taxi. 

 

 

Alors qu’il est l’heure du Rdv, toujours aucun taxi en vue! C’est à ce moment que nous nous rendons compte que nous sommes toujours à l’heure de Cancun et qu’en fait il est une heure plus tôt. En effet nous aprenons qu’il y a une heure de décalage horaire entre le Yucatan et le Quintana Roo. Bon, nous n’avons plus qu’à attendre une heure notre chauffeur. Entre temps un autre colectivo arrive et propose de nous ramener avec un autre couple. Nous déclinons son offre, persuadés que notre taxi arrivera. 
Par chance, le colectivo attendra jusqu’à l’heure de notre Rdv pour partir et nous finirons par accepter son offre, car notre taxi ne viendra jamais!!!!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s