Népal: Trek Poon Hill et Balcon des Annapurnas avec enfant

Nous en avions rêver et nous l’avons fait!

Le choix de notre trek et sa durée

Le Népal offre un très grand panel de randonnées à ses visiteurs. De la randonnée à la journée en basse altitude au trek de plusieurs jours à hautes altitudes, il y a de quoi ravir les amateurs de nature. Dès le départ, nous savions que nous souhaitions découvrir la région des Anapurnas. Cette région est facilement accessible depuis Katmandou, a été peu touchée par le tremblement de terre de 2015 et offre de nombreuses possibilités de randonnées malgré le début de la saison des pluies. (Nous sommes en mai). Nous avons donc choisi le trek de Poon Hill et les Balcons des Anapurnas car nous savions que nous pourrions trouver des logements tous les 2 heures de marche, que nous ne dépasserions pas les 3300 m d’altitude et que nous aurions la possibilité de réduire ou de prolonger l’expérience. Au départ nous nous étions fixés une durée de 10 jours pour ce trek afin de ne pas faire des journées de marche trop importantes pour Adrien et de ne pas le dégoûter. Au final, nous avons réalisé le parcours le plus long des parcours envisagés en 8 jours.

Trek en autonomie

Les sentiers des Anapurnas étant très bien balisés et surtout très convoités, nous n’avons pas eu besoin de faire appel à un guide. Quant à l’idée d’un porteur nous ne l’avons même pas envisagé estimant être assez grand pour porter nos sacs nous même. C’est donc muni d’une carte papier achetée à Katmandou et de Map’s me chargé sur le téléphone, au cas où, que nous sommes partis en autonomie.

Les permis trek

Pour pouvoir démarrer l’aventure, il faut néanmoins obtenir des permis:

le permis trek: il coûte 20 dollars + 10% de taxe et est valable pour la durée annoncée le jour de son achat.

la carte Tim’s: elle coûte aussi 20 dollars et est une sorte d’assurance.

Les enfants ne paient pas les permis !Ouf!

Ces permis s’achète à Katmandou ou à Pokhara au bureau de l’Annapurna Conservation Area.

Équipement

De manière générale nous avions de quoi randonner dans nos backpacks. Nous avions fait également quelques achats au Viêtnam que nous avons complété à Katmandou avec l’achat de bâtons de marche pour chacun, gants et bonnets pour moi Alexia, cape de pluie pour Adrien. On trouve bien évidement tout ce dont on pourrait avoir besoin à Katmandou comme à Pokhara. Donc pas besoin de se charger d’avance.

Comme nous avons porté nous même nos affaires, nous nous sommes limités chacun à 3 tee shirts de sport, une polaire, 1 pantalon, un caleçon, un sous pull style mérinos, une veste Gore tex, une cape de pluie et quelques sous-vêtements. Nous avions également des médicaments, des micro pures pour l’eau et des barres énergétiques et fruits secs.

Sur le chemin

Nous avons trouvé quasiment tous les 2 heures de marche des hébergements et des restaurants. Pour l’eau nous avons rempli nos bouteilles gratuitement avec les robinets d’eau de montagne. Nous y avons simplement rajouté un micropure. Il est également possible de remplir sa bouteille avec l’eau minérale monnayant une bonne cinquantaine de roupies par litre. Pour manger, chaque village propose la même carte et les prix sont identiques. Bien sûre vues les conditions d’accès des villages, les prix sont plus élevés qu’ailleurs. Concernant les nuits en lodge nous n’en avons payé aucune, négociant la gratuité contre tous nos repas pris dans le lodge où nous dormions.

Récit de notre parcours:

JOUR 1: POKHARA- NAYAPUL-BIRETHANTI-HILLE

Dénivelé positif 400m, 1460m d’altitude

Pour accéder au départ du trek, nous avons pris le bus local de Pokhara pour 200 roupies. Le trajet dure 3 heures. Nous avons pris le bus de 8 heures. Arrivés donc à Nayapul à 11h, nous avons directement commencer à marcher. Nous avons passé le point de contrôle des permis trek de Birethanti à 11h30.

A partir de Birethanti, le ton est donné et on attaque directement dans le dur avec 2h30 de montée jusqu’à Hille, notre premier point de chute. Le chemin est en fait une route en terre assez large où passent des jeeps et nous voyons même de nombreux randonneurs tricher! BOUHHHHH!!!!!!

Nous stoppons cette première journée de marche à 14h à Hille.

JOUR 2: HILLE-ULLERI-BANTHANTI

Dénivelé positif: 750m, 2210m d’altitude

Nous savons d’avance que cette journée sera la plus difficile de notre parcours car un dénivelé positif de 750 m nous attend et que nous n’aurons que des marches à monter. Nous quittons Hille à 7h30 et arrivons à Ulleri à 9h45 les fesses dures comme du béton après les milliers de marches montées (à priori plus de 4000! Mais on n’a pas compté!)

Après un petit quart d’heure de pause, on reprend la route, direction Banthanti où nous arrivons à 11h.

L’après midi, on se promène dans le petit village et on joue aux cartes.

JOUR 3: BANTHANTI-GHOREPANI-POON HILL

Dénivelé positif: 1000m, 3210 mètres d’altitude.

Cette journée s’annonce moins difficile que la veille mais ça continue à monter! Il est 7h lorsque nous quittons notre lodge, apercevant notre premier sommet dans la peine ombre. On marche en forêt, ce qui nous permet d’être un peu épargnés par la chaleur. A 10h, nous arrivons à Ghorepani à 2860 m d’altitude.

Nous déjeunons et profitons du soleil, observant tous les trekeurs arriver les uns après les autres. Nous avons choisi un lodge à l’entrée du village au niveau du check point, juste à côté du chemin qui mène à Poon hill. Nous laissons passé une bonne averse, puis voyant le ciel se dégager, nous décidons de monter à Poon Hill pour voir le coucher de soleil.

La montée prend 45 minutes et n’est faite que de marches… pas facile facile! Mais une fois en haut, le spectacle vaut vraiment le coup. Nous avons une vue bien dégagée sur les Annapurnas et nous avons le spectacle pour nous tout seul. Nous sommes à 3210m, notre objectif est atteint! La descente prend environ 20 minutes. Nous avons tout juste le temps de redescendre que la pluie reprend. Il pleuvra toute la nuit avec éclairs et tonnerre.

JOUR 4: GHOREPANI- POON HILL- DEURALI- BANTHANTI

Dénivelé positif hors Poon Hill: 350 m, altitude 3210m

Dénivelé négatif: 30m, altitude 3180m

A 4h30 du matin, Cedric remonte à Poon Hill afin de voir le lever de soleil à 5h15. Cette fois, un check point est installé et il doit payer 50 roupies.

A 8h, nous reprenons tous la route et nous nous offrons une magnifique montée avec 350 mètres de dénivelés. Mais encore une fois la récompense est là. Le temps est superbe et la vue sur les Anapurnas magiques. À 10h, nous arrivons à Deurali, où nous prenons un milk tea avant d’attaquer la descente vers Banthanti, où nous passons la nuit. Le paysage change et nous traversons une forêt humide.

La nuit sera très pluvieuse et froide….

JOUR 5: BANTHANTI- GANDRUK

Dénivelé positif: 35m, 3215m d’altitude

Dénivelé négatif: 1275m, 1940m d’altitude

Ce matin nous nous réveillons avec de la neige au sol!

L’objectif du jour est de rejoindre Gandruk. Pour cela, nous avons d’abord une grosse heure de descente assez glissante puis bien évidemment une bonne heure de montée bien hard avant d’arriver au joli village de Tadapani. Nous en profitons pour acheter des châles en laine de yak sur un petit marché.

Nous poursuivons notre route en direction de Gandruk avant de nous arrêter à 30 minutes du village dans un lodge offrant une vue incroyable sur les Annapurnas et le Machapuchare.

Nous nous reposons car la fatigue commence à se faire sentir et faisons des parties de cartes avec nos hôtes.

JOUR 6: GANDRUK- LANDRUK

Nous pensions cette journée cool car la distance n’était pas très grande. Mais c’était sans compter les denivelés tantôt négatif, tantôt positif car aujourd’hui, nous changeons de côté de la vallée. En 30 minutes nous arrivons à Gandruk, nous continuons à descendre et suivons la direction de Landruk que nous apercevons en face de nous sur l’autre pant de la montagne. Là c’est quand même un peu l’angoisse car le chemin monte raide raide.

Mais finalement le pire sera la descente interminable….. constituée uniquement de……..marches!

Arrivés dans la vallée, nous attaquons les marches cette fois dans l’autre sens… Le coeur commence à prendre le pli et nous ne nous arrêtons pas de la montée, quasiment à 90°!

Cette étape qui n’était pas évidente nous a pris 4 heures.

Nous trouvons un lodge vu sur les Annapurnas et profitons tout l’après midi d’un superbe soleil. Nous en profitons pour déguster du délicieux fromage de yak.

JOUR 7: LANDRUK- TOLKA- DEURALI- POTHANA

Dénivelé positif 400m, 2100m d’altitude

Dénivelé négatif : 150m, 1950m d’altitude

Partis de Landruk à 7h30, nous rejoignons d’abord Tolka par une route en terre laissant derrière nous les Annapurnas et nous offrant une splendide vue sur la vallée et ses plantations en terrasse. Nous mettons 1h30 pour rejoindre Tolka. Le brouillard commençant à descendre, nous accélérons le pas mais une surprise de taille nous attend. Nous devons encore monter des escaliers très raides au milieu d’une forêt humide où le brouillard nous empêche de voir voir à plus de 5 mètres. Nous sortons éreintés de la forêt au bout d’une bonne heure et demi. Nous arrivons au tout petit village de Deurali à 2200 mètres d’altitude où nous nous posons 5 minutes avant de nous attaquer à la descente vers Pothana. La météo ne s’étant pas améliorée, nous sommes bien contents d’arriver. Cette journée de marche sera finalement la plus difficile du parcours avec une petite chute pour Adrien et des cloques plein les pieds pour moi Alexia.

JOUR 8: POTHANA- PEDHI- POKHARA

Dénivelé négatif: 820m, 1130m d’altitude

Dernier jour de marche, aujourd’hui nous ne faisons que descendre…. Ce n’est pas plus facile pour autant!. La météo n’est pas terrible et nous faisons quasiment la totalité du parcours sous une petite pluie fine nous gâchant toute la vue. En 1h30 au lieu de 2h30 annoncé nous arrivons à Pedhi, le village en bord de route d’où nous devons prendre un bus pour rentrer à Pokhara.

Au bout d’une heure, mis à part les bus touristiques, nous ne voyons passé aucun bus local. Par chance, un bus de touriste arrive à vide et nous explique qu’il y a la grève. Il propose de nous amener pour 200 roupies par personne au lieu de 100, ce qu’on accepte bien évidement n’ayant pas envie de dormir en bord de route. Le trajet jusqu’à Pokhara prend 1 heure puis nous avons encore 3 kilomètres à marcher jusqu’à notre hôtel!

IMG_2086

Ce trek nous a beaucoup plu de part ses magnifiques panoramas et ses paysages variés. Nous sommes contents de l’avoir fait en autonomie et d’avoir pu ainsi choisir nos étapes. Nous espérons avoir l’occasion de revenir au Népal pour faire d’autres treks.

4 commentaires sur « Népal: Trek Poon Hill et Balcon des Annapurnas avec enfant »

  1. coucou à tous les 3,
    ce trek m’a vraiment fait rêver!!merci pour ces superbes photos et bravo pour cette performance surtout Adrien, je suis impressionnée!!L’oxygène ne vous a pas manqué?
    Petite question : que représentent les fanions de couleur qui figurent sur plusieurs photos?

    Bisous. Jennifer

    J'aime

    1. Coucou. Merci pour ton message. Le Népal est vraiment un pays merveilleux dans lequel on a déjà envi de revenir. Nous n’avons eu aucun problème avec l’altitude. Les fanions de couleur sont des drapeaux de prières. Il y en a de partout. Gros bisous

      J'aime

  2. Bonjour Alexia…vous êtes très inspirants! ça me donne espoir de voir que votre garcon a réussi ce trek car mon copain, ayant un mal de genoux lors des descentes, fait en sorte que nous hésitons à entreprendre un trek au Nepal…qu’en pensez-vous? de plus, j’aimerais savoir si vous avez traînés votre sac de couchage.

    un grand merci

    Chantal

    J'aime

    1. Bonjour Chantal, merci pour votre message. Il faut savoir qu’au Népal il y a énormément d’escaliers à monter et à descendre lors des treks. C’est sûre qu’avec un mal aux genoux, ce ne sera peut être pas évident. Peut être commencez déjà par un trek d’une journée pour évaluer la situation😉 En ce qui concerne les sacs de couchettes, j’en avais pris un pour mon fils et moi et finalement on aurait pu s’en passer ! Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas😉

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s