Chine #2: Xi’An et l’armée des soldats de terre cuite

Pour rejoindre Xi’An depuis Chengdu, nous avons pris le TGV. Le trajet a pris moins de 4h et le train est aller jusqu’à 250 km/heure.

La gare de TGV de Xi’An se trouve au nord de la ville, c’est celle de Xi’Anbei. Pour rejoindre le centre ville, la ligne 2 du métro arrive directement dans la gare et le trajet coûte 4 yens.

Cette étape nous a permis de retrouver nos amis, Sophy, Franck, Robin et Martin, une famille en voyage autour du monde que nous avions rencontré à Tad Lo au Laos. Allez faire un tour sur leur super blog: racontelemonde.com

Encore de supers moments passés ensemble!

Où dormir à Xi’An?

Nous avons logé à l’incontournable « 7 Sages ». Cette auberge de jeunesse qui fait partie des Yha, est classée parmi les 10 plus pittoresques du monde. Et on comprend vite pourquoi! Outre le décor exceptionnel, les chambres sont confortables et les espaces communs conviviaux. De plus, sa situation est parfaite très bien desservie par le métro, les bus et le train.

Tarif: 19 euros la chambre double avec salle de bain privée.

Pour manger, prendre la rue, en sortant à droite de l’auberge, passer le musée et l’école, traverser la rue. Il y a une serie de petits restaurants, à petits prix et traditionnels.

Que faire à Xi’An ?

Xi’An est une ville très culturelle, car elle fut une des 7 anciennes capitales nationales de la Chine. Elle a notamment habrité le royaume de l’empereur Quin qui a régné en l’an 250 avant Jesus Christ. L’empereur Quin marqua l’histoire de Chine car il unifia une très grande partie du pays de conquête en conquête et débuta la construction de la Muraille de Chine pour se protéger des invasions mongoles. Connu également pour son narcissisme qui le conduit à se faire enterrer au millieu de son armée reproduite en terre cuite.

La ville de Xi’An est donc entourée de remparts qui ont été complètement restaurées. On peut d’ailleurs en faire le tour (13km) en vélo ou à pied.

D’autres monuments et emblèmes peuvent se visiter ou simplement s’observer de l’extérieur, comme la Tour de cloche ou la tour de Bell. Ces monuments sont encore plus beaux le soir, lorsqu’ils sont illuminés.

Pour faire des achats bon marchés, ou goûter la street food locale, le lieu idéal est le quartier musulman. On y trouve des rues commerçantes où l’on trouve de tout à manger! Pour les achats, il y a un grand nombre de boutiques de souvenirs et même un marché. On peut trouver par exemple, les soldats de l’armée de terre cuite, en résine à 10 yens.

Dans le même quartier, on peut voir et visiter la Mosquée.

Enfin, en dehors des remparts, la grande pagode de l’Oie Sauvage a son intérêt. On peut y accéder par un parc où tous les 12h et tous les soirs, (représentations supplémentaires le week-end), un spectacle de fontaines lumineuses est présenté.

L’armée des Soldats de Terre Cuite

Si nous sommes venus à Xi’An, c’est pour voir la fameuse armée de soldats de terre cuite. Il y a quelques mois, nous avions vu un reportage sur l’empereur et son oeuvre et nous mourions d’envi de venir la découvrir .

200 ans avant Jesus Christ, l’empereur Quin a fait construire son mausolée. Il ordonna la construction d’une armée de soldats en terre cuite , qui sera enterrée avec lui, afin de le protéger dans l’haut de là. Les archéologues estiment à 70000 artisans, la construction de l’oeuvre.

C’est en 1974, qu’un agriculteur, qui sondait la terre pour creuser un puit tomba sur la merveille. Les fouilles commencèrent alors et une première fosse fut mis à jour. Les recherches continuèrent et deux autres fosses furent découvertes. On estime à 8000 soldats la composition de l’armée. Les recherches ne sont bien sûres par terminée mais l’on peut visiter ce qui a déjà été découvert. Le tombeau de l’empereur quant à lui, ne sera ouvert que le jour où le technologie sera suffisamment performante, pour ne pas risquer d’endommager le trésor.

Cette visite, nous a énormément plu, et a été à la hauteur de nos attentes. Une visite à ne surtout pas manquer.

Infos pratiques:

L’armée des Soldats de terre cuite, se trouve à une cinquantaine de kilomètres de Xi’An. Pour s’y rendre, il faut prendre le bus 306, le bus blanc, à côté de la gare ferroviaire. Il y a d’autres bus également mais ce sont des bus touristiques. Donc bien prendre le 306 et ne pas suivre les rabatteurs. Le ticket coûte 7 yens et se paie dans le bus.

L’entrée au musée coûte 150 yens, gratuit pour les enfants de 8 ans, moitié prix pour ceux de 10 ans. L’entrée permet d’accéder au musée et aux 3 salles où sont visibles les soldats. Il est intéressant de visiter le site dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, afin de garder le meilleur pour la fin.

Ces 3 jours à Chengdu nous ont énormément plu et une journée de plus, n’aurait pas été de trop. Nous avons découvert une ville accueillante et dynamique comme en témoignent les quelques photos de notre soirée au parc de la Révolution….

6 commentaires sur “Chine #2: Xi’An et l’armée des soldats de terre cuite

  1. Ma ville chinoise préférée! Si vous y êtes encore je recommande le Huaqing Palace. C’est sur le chemin pour rejoindre l’armée de terre cuite et c’est aussi via le bus 306. Qu’elle est votre prochaine destination?

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s