Costa Rica #4: Uvita et le Parque Marino Ballena

Alors que nous étions depuis une semaine sur la côte caraïbe du Costa Rica, nous avons décidé de changer d’air et de voir ce qu’il se passe sur la côte pacifique.

Nous avons donc pris un bus depuis Cahuita (4heures) afin de retourner à San José où nous avons passé une nouvelle nuit. Vendredi Saint oblige, nous découvrons une ville déserte où seuls quelques taxis et bus circulent. La ville nous parait alors, presque agréable. Pour le repas nous nous contenterons donc d’un Macdo car tout est clos.
Le lendemain matin, nous nous rendons à la station de bus Tracopa où nous avions réservé des billets à destination de Uvita.

Après cinq heures de route, qui sont finalement passées plutôt vite, le chauffeur nous laisse à une petite station au milieu de nulle part. Nous rencontrons un jeune couple français qui comme nous est un peu perdu mais qui part en éclaireur. Deux minutes plus tard, les voilà revenir vers nous car ils ont vu le panneau indiquant notre hôtel. Finalement nous n’aurons qu’à longer la route de quelques dizaines de mètre puis prendre la première montée en terre vers la gauche et au bout de 200 mètres nous serons à destination. Et dire qu’on a failli ne pas réserver cet hôtel à cause des avis TripAdvisor, qui disaient « impossible sans véhicule ».

Nous découvrons donc notre petite pension, où nous sommes accueillis par un charmant couple de ticos, ne parlant pas un mot d’anglais. Imaginez comme ça a été simple pour nous qui ne parlons pas un mot d’espagnol! Mais comme toujours on s’adapte pas de problème!
L’endroit est très simple mais convivial. C’est vraiment un petit hôtel comme on les aime, avec une ambiance familiale. Le soir, c’est la gérante qui nous prépare nos repas. Nous nous régalons de ses délicieux Casados et de son escalope de poulet. Adrien se trouve un copain et participe même à la chasse aux œufs de Pacques avec les enfants des voisins.

Nous avons choisi la destination d’Uvita afin de découvrir son parc marin de la Baleine.
Baleine car non seulement on peut y voir des baleines en saison mais surtout à cause de la forme de sa péninsule en queue de baleine. L’entrée du parc est de 3250 colones par adulte, gratuit pour Adrien et donne l’accès à une magnifique et interminable plage de sable. Nous nous y promenons observant d’un côté la mer et de l’autre la jungle, un vrai coin de paradis. Puis nous arrivons sur la peninsule qui vit au rythme de la marée. Aujourd’hui, la peninsule disparaîtra à midi, recouverte par les eaux, telle la baleine qui plonge dans les profondeurs.


          

Comme nous sommes venus de bonne heure, nous avons eu le temps d’en profiter. La chaleur est à la limite du supportable et il faut qu’on se jette à l’eau. Nous nous baignons avec les ticos dans une eau aussi chaude que la température extérieure. Incroyable! Alors que nous nageons dans le pacifique, l’eau ne nous rafraîchit même pas. La marée montant très rapidement nous ne traînons pas et regagnons la plage. L’accès du parc se fait par le village de Bahia, petit village touristique où on trouve des cabinas, des restaurants et boutiques de souvenirs. Nous déjeunons, dans un petit soda, un délicieux ceviche de poisson et goûtons quelques unes des glaces locales vendues dans de petits stands ambulants.

Le matin, nous nous étions rendus en taxi jusqu’au parc. Nous avions donc demandé à notre chauffeur de venir nous rechercher, ce qu’il a accepté. Ceci dit, nous étions sûre qu’il nous ferait faux bond, mais nous avions espoir! Malheureusement nous n’avons pas été mauvaise langue car il n’est jamais venu. On commence à avoir l’habitude avec les taxis en Amérique latine, aucune fiabilité!!!! C’est donc un peu énervé car il fait très chaud, que nous marchons vers la sortie du village pour en trouver un autre. Nous en voyons quelques uns garés sur un parking mais, aucun chauffeur dans les environs! Il est 14h30, l’heure de la sieste! Nous finissons quand même par en trouver un sur la route!!! Ouf car rentrer à pied sous cette chaleur, aurait été bien difficile.

Pour notre deuxième journée nous décidons de partir à pied à la recherche d’une cascade!!! C’est alors que nous découvrons le petit village de Uvita. Notre hôtel n’est qu’à une centaine de mètre du centre ville. Ville s’est beaucoup dire, car il y a une banque, un supermarché, quelques habitations, quelques hôtels et restaurants typiques. Nous en profitons pour repérer également l’arrêt de bus qui nous permettra de nous rendre à Quepos, notre prochaine destination.
Pour accéder à la cascade, il faut prendre la route qui monte juste avant la banque et puis la suivre sur un bon kilomètre. Arrivés à l’entrée du site, il faut payer 1000 colones par adulte. On accède à la cascade par un petit chemin. Elle fait une dizaine de mètre de haut. On peut se baigner et même faire des plongeons. Nous ne nous y risquerons pas, bien évidement, notre billet retour étant payé et non remboursable, nous n’avons pas envi d’un rapatriement!

 

 

 

Nous avons passé un agréable séjour à Uvita, un petit village calme et reposant qui mérite le détour pour son parc marin. Maintenant direction Quepos et le parc Manuel Antonio…..

Infos Pratiques:

Déplacements:

Bus Cahuita/ San José, 4heures: 7500 colones par personne
Bus San José/ Uvita 5heures: 6000 colones par personne (à prendre à la gare de bus Tracopa de San José)
Bus Uvita/ Manuel Antonio, 2heures environ car beaucoup d’arrêts: 2000 colones par personne, à prendre à l’arrêt de bus devant le supermarché.

Hébergement à Uvita:

Big Bamboo: 53 euros la nuit, réservé sur Booking
Adresse à recommander pour voyageurs sans chichi.
Famille adorable, chambre propre, très bonne cuisine maison. Tout à fait accessible sans véhicule

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s