Costa Rica #5 : Le Parc Manuel Antonio

Depuis Uvita nous avons mis un peu moins de 2 heures en bus pour arriver à Quepos. Quepos est la ville voisine à Manuel Antonio, où nous avions choisi de loger pour une question logistique mais aussi économique.
Manuel Antonio étant un lieu de passage obligé pour tout voyageur au Costa Rica, les prix sont encore plus élevés qu’ailleurs. Nous avons donc choisi un hôtel proche de la station de bus, nous permettant de circuler très facilement et de ne pas avoir à porter nos sacs à dos trop longtemps. Quepos est une petite ville portuaire, sans aucun charme et assez sale. Son seul attrait est donc sa proximité avec le parc Manuel Antonio, accessible par bus publique. Pour info, il y a des bus toutes les demi heure et le trajet prend une vingtaine de minute. Autre avantage de Quepos pour nous, c’est que c’est une ville. Qui dit ville dit supermarchés et toutes les commodités. Dans les villes on a plus de choix que dans un petit village ultra touristique qui ne fait que soutirer de l’argent à ses visiteurs. Nous avons trouvé à Quepos de très bonnes boulangeries et surtout un petit soda, faisant de délicieuses pizzas pour quelques colones. Quant à notre hôtel, il était très correct, propre et sécuritaire. Le petit plus mais quasi indispensable étant donnée la chaleur a été la piscine. Cependant nous n’avons que très peu apprécié le fait qu’on nous demande de payer 10 dollars supplémentaires par nuit pour Adrien pour qu’il dorme avec nous dans une minuscule chambre standard à 80 dollars. Nous avons d’ailleurs refusé car ni sur booking, ni sur le site de l’hôtel, ce tarif n’était précisé. Mais ici c’est le Costa Rica, on commence à s’habituer à toutes sortes d’arnaques!!!!

Le Parc Manuel Antonio

Nous avons passé une journée dans le parc. On aurait pu facilement y revenir un deuxième jour car il est grand avec plusieurs sentiers de découverte. L’entrée du parc est de 16 dollars par personne, gratuit pour Adrien. Il y a énormément de monde qui visite le parc, d’ailleurs nous avons même dû faire la queue au guichet.
Le chemin principal du parc est large et conduit à la fameuse plage du même nom que le parc.

C’est bien sûre, sur ce chemin qu’il y a le plus de monde car la plupart des gens viennent uniquement pour la plage. Les animaux sont en plus tous visibles du chemin principal et dès l’entrée. Nous avons pu y voir des singes écureuils, une sorte de biche, des capucins et des paresseux.

Nous avons choisi de faire deux sentiers, un conduisant vers une cascade (sèche!) mais qui nous aura permis de voir un beau paresseux et une scène digne des reportages animaliers: en effet alors que nous observions une belle grenouille jaune aux yeux noirs, un serpent vert, est tombait d’un arbre à nos pieds, se jetant sur la grenouille et la paralysant de son venin pour la dévorer. Cette scène a été un drame pour notre poussin qui a beaucoup pleuré. Une leçon de science naturel en direct. Qui pense encore qu’on apprend moins en voyage qu’à l’école?

Nous avons également pris de chemin sur la péninsule après les plages qui offre de beaux points de vue sur la mer mais qui nous aura surtout permis de voir un agoutis.

 

Nous avons fait bien sûre un plongeon dans le Pacifique depuis la magnifique plage de Manuel Antonio

.

Sur cette plage nous avons pu voir une grande famille de ratons laveurs avec leurs petits mais aussi un grand nombre de singes capucins voleurs…

Nous avons été sidérés par l’attitude des touristes qui laissent manger les singes dans leur sac pour une photo souvenir. Les singes en sont devenus très agressifs et même les ratons laveurs. Nous avons même vu certains animaux manger dans les poubelles. On ne comprend pas trop pourquoi alors qu’il est noté partout « don’t feed the wildlife », qu’on laisse des poubelles sans couvercle accessible aux animaux. Dernière cette plage il y a une autre plage immense et tout aussi magnifique, celle de Espadilla.

Ce parc nous aura beaucoup plu. C’est vrai qu’il y a énormément de monde et qu’on se demande si le quota d’entrée de 600 personnes est vraiment respecté mais c’est un bon endroit pour voir les animaux. Pour plus de tranquilité il faut venir tôt le matin et se promener sur les petits sentiers, la plupart des gens filant directement à la plage.

Quant au village de Manuel Antonio, il est assez sympa. Son avantage certain est de donner directement sur la plage. On y trouve des hôtels, des restaurants et des boutiques de souvenirs.
Prochaine étape Jaco…..

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s