Chine #4: Une semaine à Pekin (Beijing)

Dernière étape de notre voyage en Chine, et dernière étape asiatique de notre voyage autour du monde 2017/2018, notre semaine à Pekin aura été riche en émotions. Pekin arrive au bon moment, comme une finalité, avec la découverte de sa grande muraille, une des 7 merveilles du monde, tout un symbole pour les voyageurs que nous sommes!

Nous y avons également passé d’excellents moments avec nos amis voyageurs Sophy, Franck, Robin et Martin, que nous avions rencontré au Laos, puis retrouvés à Xi’An. Une semaine donc riche mais épuisante. Après 9 mois de voyage dans les pattes, Pékin nous aura achevé tellement nous avons voulu en voir (Ce sera certainement la seule occasion que nous aurons de venir en Chine et nous ne voulons rien rater!)

Voici donc, un résumé de cette folle semaine, durant laquelle on ne comptera pas les kilomètres de marche…..

☆ Jour 1 : Arrivée à Beijing et parc Behai

Nous sommes arrivés de Pyngyao avec le TGV. Le voyage a duré 4 heures.

Depuis la gare de l’Est, nous avons pris le métro et rejoint notre guesthouse, réservée quelques semaines auparavant.

Après avoir posé nos affaires, nous décidons d’aller faire un tour au parc Beihai, à pied bien sûre! L’entrée est le 30 Yuan. Nous traversons le parc du nord au sud, découvrant de jolis temples et un magnifique lac. Après cette jolie ballade et un tour au supermarché nous prenons le métro pour rentrer.

Tarif du parc Behai: 10 yuan par adulte

☆ Jour 2: Le Palais d’été et les amis

Pour cette journée nous retrouvons nos amis Sophy, Franck, Martin et Robin, et allons visiter le parc du Palais d’Eté.

Pour nous y rendre, nous prenons le métro. Nous découvrons un parc immense dans un superbe décor, la carte postale chinoise parfaite!

Après 4 heures passées à marcher dans le parc, nous allons déjeuner dans un fast food chinois (plutôt bon, mais bizarre!)

Encore une superbe journée passée avec nos amis !

Tarif du palais d’été: 30 yuan par adulte

☆ Jour 3: La Cité Interdite et le quartier Wangfujing

La cité interdite est un incontournable d’une visite à Pékin. C’est d’ailleurs le lieu où il y a le plus de monde et de touristes. Pour y accéder le contrôle est très stricte: 2 contrôles de passeport, 1 contrôle de billet, et 2 scanners de sac. Mais comme toujours, l’efficacité des chinois est redoutable et on ne fait quasiment pas la queue malgré la foule.

Nous avons fait le visite en une heure mais nous avons été assez déçu. Les bâtisses sont belles mais le lieu est froid. De plus le fait qu’il y ait autant de monde ne donne pas vraiment envi d’y passer plus de temps.

La cité interdite ne se visite qu’à sens unique, du sud au nord. Avant la sortie se trouve les jardins qui sont eux très jolis.

En sortant de la cité, on aurait pu prolonger la ballade dans le parc Jinshan pour avoir la vue sur la cité, mais comme le temps était couvert, nous y avons renoncé car nous n’aurions rien vu.

Nous avons donc pris la direction de la rue Wangfujing , la grande rue piétonne et commerçante de Pékin. On y trouve toutes les grandes marques occidentales et bien sûre plusieurs Macdo et KFC. Dans une de ses rues parallèles se trouve la snack street, dédiée à la cuisine de rue, dont la spécialité est le scorpion frit !

On vous avoue, que la Street food chinoise passe difficilement pour nous (alors qu’on adore ça d’habitude !). Du coup, on se rabat sur un bon Macdo! (quand on voyage depuis longtemps, manger au macdo est quelque chose de réconfortant car familier)

Après ces kilomètres de marche, nous reprenons le métro et rentrons à la guesthouse complètement crevés !

Tarif de la Cité Interdite: 70 Yuan par adulte

☆ Jour 4: La Grande Muraille

Pour le détail de cette journée, c’est par ici: On a marché sur la Grande Muraille de Chine, tronçon de Mutianyu

☆ Jour 5: Visite des Hutongs

Les hutongs sont les vieux quartiers traditionnels de Pékin. Notre auberge se trouve d’ailleurs dans un des hutongs de la ville.

Pour accéder à leur partie touristique, nous avons pris le métro jusqu’au Temple des Lamas, que nous avons visité.

Nous avons ensuite longé le temple de Confucius avant de déjeuner dans un restaurant local, pas mauvais mais bizarre (comme d’habitude !)

Nous avons finalement rejoint la rue Nan Luo Gu Xiang. Cette rue est touristique et on trouve de nombreuses boutiques de souvenirs (mais rien de bien intéressant)

Tarif du temple des lamas: 25 Yuan par adultes

☆ Jour 6: Le temple du Ciel, le canard laqué et les amis

Nous avons passé la journée avec nos amis, Sophy, Franck, Martin et Robin.

Nous avons d’abord fait un tour dans le parc du Temple du Ciel. Le parc est agréable et bien ombragé. Comme dans tous les parcs chinois, les gens font du sport, dansent ou jouent aux cartes.

Nous n’avons pas visité le temple car il fallait payer un supplément au billet d’entrée. Nous avons néanmoins réussi à l’apercevoir.

Après cette promenade, nous voulions rejoindre la rue touristique Quianem, pour y manger un canard laqué. Par chance avant d’arriver à destination, en face de la sortie de métro Zhushikou, nous tombons sur un restaurant dont la salle est pleine et le prix du canard abordable. Nous prenons place dans une petite salle, autour d’une grande table ronde avec un plateau tournant au milieu. Nous découvrons enfin le fameux canard laqué traditionnel en 3 services. Nous l’accompagnions de riz, légumes et salade. Pour une fois, il n’y a presque rien de bizarre dans nos assiettes et nous nous régalons. Le canard laqué est la spécialité de Pékin!

Repus, nous reprenons le métro, direction l’autre bout de la ville pour aller à Décathlon et acheter une tente pour la suite de notre voyage…Nous trouvons notre bonheur puis retrouvons nos amis, pour un dernier apéro chinois.

Tarif du temple du Ciel: 15 Yuan par adulte

Nous restons une septième journée à Pekin pour nous reposer et terminer nos achats pour la suite du voyage. Nous voulions aller voir le stade Olympique mais la fatigue aura eu raison de nous…

Loger à Pekin:

Red Lantern House: 44 euros la chambre triple avec salle de bain commune. La maison est belle et les chambres sont confortables. Malgré tout, nous avons trouvé l’endroit triste pour une auberge de jeunesse. Le personnel est gentil mais peu aidant, ce qui est plutôt rare dans une auberge de ce type et très embêtant dans un pays comme la Chine où les infos ne sont pas faciles à trouver. L’emplacement est parfait et à 200 mètres de la station de métro Xinjiekou

6 commentaires sur “Chine #4: Une semaine à Pekin (Beijing)

  1. Je me retrouve beaucoup dans ce que tu dis à propos du McDo. Jamais au grand jamais je n’y mets les pieds en Europe, mais je m’y suis rendue 2 fois par semaine au moins lors de notre voyage en Chine. Ce sentiment de réconfort dans ce que l’on connaît, et puis surtout parce que personnellement j’ai eu beaucoup de mal avec la cuisine chinoise alors que j’adore les restaus chinois en Europe. Par contre j’ai beaucoup aimé la cuisine cantonnais à Hong Kong.

    J'aime

  2. Salut les vadrouilleurs. Merci pour tout ces partages. Avec toutes les opportunités de se loger à Pékin, le hasard veut que nous avons aussi logé au red lantern en 2012 ! Nous avions adoré le quartier à l’époque qui a du qd même beaucoup changé.
    Profitez à fond de ces moments uniques.
    David

    J'aime

    1. Salut David! Merci de lire notre blog, ça nous fait très plaisir. Le quartier du Red Lantern est en effet très agréable et vraiment authentique. Nous avons été surpris de la modernité de la Chine. Ils ont beaucoup d’avance sur nous. On ne s’attendait pas à ça. À bientôt !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s