Voyager en Inde avec un enfant

Première étape asiatique de notre deuxième tour du monde, l’Inde a été une véritable révélation pour toute la famille. Même si le choc culturel est important, nous n’en avons pas vraiment souffert. Adrien s’est très bien adapté dès les premiers jours.

Se préparer au pire

Nous nous étions énormément préparés à ce voyage et Adrien a bien sûre fait parti de cette préparation. Nous lui avons tout expliqué: les pauvres, les mendiants, les riches, les enfants perdus, les morts, la saleté, la pollution, les vaches…bref on avait tout passé au peigne fin. Nous avions également prévus dans nos sacs à dos une corde et des sifflets, au cas où. On s’attendait vraiment à trouver des gares complètement bondées…..

Et une fois sur place?

Et bien, c’est passé comme une lettre à la poste… Nous n’avons ni sorti la corde, ni les sifflets lol!!!

Adrien s’est plutôt bien senti, car l’Inde est un très beau pays. La culture est bien sûre hors norme, les gens sont beaux, les tenus sont colorés et la nourriture à tomber.

Bien sûre, il y a eu quelques coups de cafards, notamment devant les enfants mendiants ou les chiens errants tout maigre. Il y a même eu quelques larmes.

Il y a eu aussi des « j’en peux plus!!! » quand les klaxons devenaient trop insupportables, quand les odeurs étaient si violentes qu’elles donnaient envi de vomir ou que les yeux piqués trop à cause de la pollution.

Mais dans l’ensemble voyager avec un enfant en Inde n’est que du positif. Les Indiens adorent les enfants et ont une image très stricte de la famille. Nous n’étions pas vu comme des touristes mais bien comme une famille venue visiter l’Inde. A aucun moment, nous nous sommes sentis en insécurité, et même à 2h du matin, sur le quai de la gare. Les indiens sont bienveillants avec les enfants. En tant que maman, ça était la même chose, je n’ai jamais senti un mauvais regard sur moi et j’ai pu avoir de nombreuses conversations avec les hommes.

Voyager en Inde avec un enfant ouvre les portes et facilite les échanges.

La misère et les enfants

La misère n’est pas vue de la même façon par les enfants que par les adultes. Quelque chose qui peut nous paraître choquant, passe généralement inaperçu aux yeux d’un enfant. Adrien ayant déjà voyagé en Asie et en Afrique est déjà bien conscient des disparités dans le monde. Avant de se rendre en Inde, je conseillerai néanmoins de visiter un peu l’Asie pour savoir à quoi s’attendre en puissance 10 ! Adrien n’a donc jamais été choqué en Inde. A sept ans on est encore petit et on ne se pose pas encore de question existentielle. Tout se qu’il voit de misérable est rapidement remplacé par quelque chose de beau.

Voyager d’un point de vue technique

Nous voyageons avec Adrien, comme nous voyageons si nous étions seuls. Nous ne cherchons pas à faire des activités pour enfant, ni à aller dans les restaurants ou hôtel kid friendly (et cela, depuis qu’il est petit) C’est de la connerie, pour faire ça autant rester en camping en France dans un Yelloh Village, c’est parfaitement adapté lol!

En gros, je n’ai aucun bon plan pour ceux qui voyagent de cette façon 😂😂😂

Nous avons passé plusieurs nuits dans les trains en classes 3AC et Adrien a eu sa banquette. Nous avons mangé dans les restaurants locaux et des plats locaux. De manière générale, nous évitons tous les restaurants pour touristes.

Pour les hébergements, nous n’avons réservé que des chambres doubles car dans la plupart des hébergements, les enfants de moins de 12 ans séjournent à titre gracieux et sont les bienvenues!

La nourriture indienne et les enfants

Comme je viens de le dire, en voyage on mange local. La nourriture a été une vrai révélation pour Adrien qui s’est régalé. Les plats épicés ne l’ont pas dérangé plus que ça. Nous avons éviter la viande pour le manque d’hygiène (de toute façon, de nombreux indiens sont végétariens ) et les légumes crus (nous nous les étions interdit ). Adrien a beaucoup aimé le panner (fromage) qui remplace la viande et les naans au fromage. Il s’est régalé avec les délicieux lassis (yaourts) à la banane ou nature. Entre riz, yaourt, frites, naans, omelettes…. vous ne devriez pas avoir de problème à trouver à manger pour vos enfants. Pensez seulement à toujours préciser « No Spicy! »

L’eau

Le plus important en Inde, est de faire attention à l’eau. Adrien était parfaitement au courant, en Inde, on ne boit pas l’eau, on ne la regarde même pas! Donc brossage de dent à l’eau minérale.. L’Inde et Katmandou, sont les seuls endroits, où nous avons été aussi stricte.

Voilà, vous savez tout… Adrien a vraiment apprécié son voyage et aimerait beaucoup retourner en Inde pour continuer à découvrir cet immense pays. D’un point de vue de maman, même si au départ, ce voyage me faisait assez peur, toutes mes appréhensions ont disparu très rapidement. Je ne peux que recommander de visiter l’Inde avec des enfants…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s