2 jours sur le Mékong: de Houay Xai à Luang Prabang

Une fois arrivés au Laos nous souhaitions rejoindre la ville de Luang Prabang.

Pour y accéder le choix le plus judicieux est certainement de prendre un long boat et de descendre le Mékong sur 2 jours. Le choix s’est avéré très judicieux car nous avons traversé des paysages spectaculaires et pu observer la vie autour du fleuve.

Pour notre plus grand bonheur nous avons fait ce voyage, avec une autre famille tourdumondiste, Nathalie, Didier et leurs enfants Arthur et Chloé. Adrien a été très content de se trouver un copain de son âge et le trajet bien que très long, est passé comme une lettre à la poste.
Nous avons donc embarqué à Huay Xay pour 220000 Kip par personne sur un long boat.

Nous sommes arrivés très en avance pour choisir nos places. Nous nous sommes retrouvés tout un petit groupe de français à faire le voyage ensemble. Nous avons rencontré un gentil couple de retraités antibois qui voyageaient au Laos et au Vietnam, et avons rencontré ce fabuleux couple qui voyageait en vélo à travers l’Asie et depuis la France depuis le mois de mars. Nous les avons trouvés vraiment formidables et tellement courageux, d’autant plus qu’ils n’étaient pas tout jeunes.

En voyant les gens continuer à embarquer alors que le bateau était déjà plein, et qu’il n’y avait plus de sièges libres, on a commencé à se demander quand est ce que ça allait s’arrêter. Mais on est au Laos, alors pas de problème tant que ça rentre, on continue à embarquer les gens. Le bateau ne pouvant officiellement contenir que 40 personnes en comptait une bonne centaine, et je ne vous parle pas de tout ce qui était sur le toit…..
Nous sommes enfin parti à 12h au lieu de 11h. Nous avons néanmoins commencé ce voyage un peu tendu car le bateau était vraiment bas. En plus on n’a pas vu de gilet de sauvetage…..

Mais au fil de l’eau les paysages se sont montrés si merveilleux qu’ils nous ont fait oubliés nos conditions de voyage.

Après environ 6 heures de navigation, qui sont passées assez vite, nous avons fait une escale pour la nuit à Pakben, petite ville au bord du Mékong qui vit grâce à l’affluence de touristes qui descend le Mékong .
Pour ma part la descente du bateau a été tout un poème car bien évidement avec mes 2 sacs, plus celui d’Adrien, il m’a été très compliqué de descendre du bateau ( le pont étant bien plus haut que le débarcadère, qui n’était en fait qu’une série de bidons accrochés ensemble….)
La ville ne vivant que du passage des voyageurs, tout le monde attendait une petite pièce pour nous aider, il y avait beaucoup d’enfants. Pour la petite histoire, un des enfants a vu que j’avais une compote dans un sac en plastique et est venu se servir….

Nous avons cherché une guesthouse avec la famille des coloriés et avons choisi celle conseillée par les Pymautourdumonde (une autre famille tourdumondiste, qui nous a ouvert la route…), la Pakben Guesthouse, la première à gauche en montant la rue après le débarcadère. Nathalie nous a négocié trois chambres pour 9 dollars par chambre, soit 72000 kips. C’était propre et confortable, nous ne demandions pas mieux. Nous avons pris notre dîner tous ensemble au restaurant de l’hôtel et puis tout le monde est parti se coucher, la journée ayant été assez longue….

Le lendemain nous avons pris un bon petit déjeuner avec nos premiers croissants depuis 1 mois de voyage. L’hôtel nous a préparé des sandwichs pour le midi et nous sommes partis pour une nouvelle journée d’aventures sur le Mékong….départ 9h.
Cette deuxième journée est passée relativement vite. Nous étions plus serein que la veille, cette fois on ne s’est pas posé de question.

Les paysages étaient toujours aussi beaux et quelle chance avons nous eu de voir dès le matin des éléphants au bord du fleuve!

Vers 16h, nous avons débarqué à Luang Prabang. Encore un grand moment, quand il a fallu descendre du bateau et grimper la pente glissante et très raide pour rejoindre la route. La pluie s’était bien sûre invitée….

Le débarcadère se trouve assez loin de la ville et il est obligatoire de prendre un Tuk  tuk. Impossible de négocier le prix avec eux directement, il y a un guichet où l’on prend un ticket et où on paye d’avance. Le trajet jusqu’à notre guesthouse nous a coûtait 50000 kips. Nous avons à ce moment là découvert une facette du Laos que nous n’aimons pas, c’est qu’il faut faire très attention avec sa monnaie car on a du s’y prendre à 4 fois avant d’avoir le bon rendu. Apparemment, ils font le même coup à tout le monde.

Nous avons adoré ces 2 jours, c’est une vrai expérience à vivre une fois, pour ces bons comme ces mauvais côtés…..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s