De Vik à Jokusfarlon part. 1- Road trip Islande #2

Nous faisons la route de Vik jusqu’à Jokulsarlon en 2 jours en dormant deux nuits dans le même hôtel à mi chemin.

Après une nuit de neige, de vent, de pluie, nous quittons Vik, sous le mauvais temps. Nous tentons d’aller à la plage de Svarta Fjara mais des chutes de neige nous font rebrousser chemin et préférons poursuivre la route vers l’est par la route 1….

> Pakgil route 262

Nous suivons les conseils du Routard et à quelques kilomètres après la sortie de Vik, nous prenons la route 262 sur la gauche. Nous traversons alors un paysage magnifique parsemé de cascades, de cours d’eau, de montagne et d’étendus sauvage, digne de la série Game of Throne. Après quelques kilomètres, la route est trop enneigée et nous devons faire demi tour.

> Le Canyon Fjadrargljufur

Depuis la route 1. Prendre à gauche la route 206, au bout de laquelle se trouve un petit parking. Le canyon est visible sans effort depuis un petit pont, sinon une jolie ballade sur un chemin enneigé, conduit à différents points de vue (les crampons sont utiles car ça glisse un peu, mais pas indispensable)

Nous avons fait toute la montée sous la pluie mais arrivés en haut, nous avons eu la chance d’avoir une éclaircie.

> Le glacier Svinafellsjokull

Pour l’atteindre, nous roulons encore une soixantaine de kilomètres. Sur la route les paysages se succèdent, chutes d’eau, lacs gelés, roches noires mais la pluie ne cesse toujours pas. Le paysage en devient par moment presque angoissant. Puis au milieu d’un paysage indescriptible, se dressent devant nous 2 gigantesques glaciers d’un bleu étincelant. Plus nous nous en approchons, moins il pleut et lorsque nous descendons de la voiture sur le parking, il ne pleut plus du tout.

Il faut 5 bonnes minutes pour rejoindre le front de ce géant. L’émotion est à son comble et je pense que les photos parlent d’elle même.

> Le Parc Skaftafell

Ce parc national se trouve au pied du plus grand glacier Islandais: le Vatnajokull. Pour accéder à ce dernier, une petite randonnée d’une heure est à prévoir.

Nous décidons de faire l’impasse car il est déjà tard.

Après cette journée bien remplie, nous faisons demi tour et rejoignons notre hôtel à une quarantaine de kilomètres.

Où dormir ?

Fosshotel Nupar, un hôtel au milieu de rien. 165 euros la chambre triple sans le petit déjeuner, en supplément 24 euros par personne, on s’en passera, hein ?

Nous y avons séjourné 2 nuits. Son emplacement est idéal pour voir les aurores boréales. Cependant nous avons trouvé l’accueil froid, impersonnel et expéditif, l’usine à touriste. Pour le tarif, aucune prestation, chambre confortable mais basique Ikea ! Son gros plus est sa baie vitrée et sa petite terrasse pour observer le ciel de son lit. Le restaurant est hors de prix (nous avions prévu le coup et apporté à manger)

> Voir les aurores boréales

Par chance, nous avons pu les observer le premier soir. Un moment magique et unique, dont on se souviendra toute notre vie.

Pour connaître les chances d’en apercevoir, nous avons utilisé l’application « Aurora » très pertinente.

Le Fosshotel offre la possibilité de se faire réveiller en cas de tempête magnétique. (ce qu’ils ne nous ont même pas proposé !)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s