Organiser son road trip en Namibie en indépendant

La plupart des visiteurs passant par des agences de voyages ou tours organisés pour visiter ce pays, nous avons rencontré quelques difficultés à trouver des informations sur la toile.

Comme nous avons l’habitude de nous organiser et souvent de nous désorganiser tout seul, nous avons relevé le pari, du voyage en indépendant dans ce pays d’Afrique Australe encore assez méconnu

Le choix du mode de voyage

Pour voyager en Namibie il y a plusieurs choix qui dépendent tous, étroitement du budget alloué à un tel voyage. Je passe bien sûre la possibilité de faire ce voyage en tour organisé avec une agence française et vous présente les moyens les plus économiques et originaux.

  • Le tour en overland. C’est un voyage de groupe qui consiste à se déplacer avec un énorme camion 4*4 et à dormir en tente. Cette solution peut être une solution économique lorsqu’on voyage seul et que l’on passe par un tour local ou par un auberge de jeunesse. Nous avons trouvé le concept génial, et l’envisageons pour de futurs voyages en Afrique.
  • La location d’une voiture et l’hébergement en lodge. C’est clairement l’option la plus onéreuse. Ceci dit, les lodges sont tellement beaux que ça donne envi… Alors avec quelques moyens, pourquoi ne pas se laisser tenter.
  • La location d’un camping-car. Nous n’avons croisé personne avec ce mode de transport mais il semblerait que ce soit la solution la plus économique et adaptée pour des familles de plus de 4. Attention néanmoins à l’état des routes.
  • La location d’une voiture et les nuits sous tente. C’est la solution la plus économique et tout à fait réalisable. Nous en avons croisé pas mal.
  • La location d’un 4×4 avec tente sur le toit. C’est la solution la plus sympa, et la plus adaptée à ce voyage qui donne une grande marge de liberté tout en apportant un certain confort.

Louer un véhicule en Namibie

Après études des possibilités nous avons opté pour la location d’un 4×4 avec tente sur le toit.

Nous avons donc cherché un loueur sur le net et repéré Britz, un loueur réputé. Petite contrainte supplémentaire, nous devions pouvoir récupérer le véhicule à Cap Town, car nous arriverons d’Afrique du Sud.

Nous tombons par hazard sur le site internet camping-car online, qui propose justement la location d’un 4×4 Britz disponible à Cap Town. Après comparatif, le prix de la location était plus intéressant en passant par ce site qu’en passant par Britz en direct. De plus nous avons pu avoir un contact téléphonique avec eux et en français et ainsi verrouiller le contrat.

De nombreuses agences à Windhoek proposent la location de 4*4. Elles pourront également vous réserver tous vos hébergements et même en camping.

Nous avons été complètement satisfait de l’agence Britz. Le 4×4 était très bien équipé avec tout le nécessaire dont frigo, réchaud, ustensiles de cuisine, table et chaises, couvertures, oreillers…..

Déterminer son itinéraire

Connaissant nos dates et points d’arrivée et de départ, il fallait déterminer notre itinéraire.

Sur ce point, il est facile de savoir quoi voir et quoi faire en Namibie grâce à Internet. Le plus difficile est de savoir ce qu’on a envi de voir

Alors pour notre part bien sûre, nous avons changé d’itinéraire en court de route comme à chaque fois 🤣

La deuxième chose la plus difficile quand on prépare un voyage de ce type est d’évaluer les distances. Et bien en Namibie, très peu de route sont bitumées et les trajets ne se comptent pas en kilomètres mais bien en temps !

Pour profiter de chaque lieu, il faudra donc bien regarder l’état des routes. Ces infos n’étant néanmoins pas faciles à trouver car non précisées sur les cartes routières.

Il est donc préférable de louer un 4×4 à une voiture standard. Néanmoins, il est possible de le faire et nous en avons rencontré d’ailleurs (à certain endroit un peu en galère quand même !)

Choisir son mode de logement

> Si comme nous, vous choisissez le 4×4 avec la tente sur le toit, ce sera sans doute pour faire du camping. Choix le plus abordable et le plus sympa dans ce pays.

Il existe 3 types de camping:

  1. Les campings des parcs nationaux: ils se trouvent dans des décors magnifiques. Les emplacements offrent généralement un branchement électrique et un accès à l’eau. Ils sont équipés de douche et des toilettes et ont généralement une piscine. On y trouve un restaurant et souvent une petite supérette.
  2. Les emplacements de camping dans les réserves privées. Il y a peu de place, car en général ils n’offrent que 4 ou 5 emplacements. Ils offrent un accès à l’électricité et à l’eau. Généralement sur les emplacements se trouve une petite maison avec douche et toilette privé.
  3. Les campings privés et traditionnels. On en trouve de tous les genres, des plus originaux au plus commun. Toujours bien équipés avec toutes les commodités.

> Si vous choisissez de faire ce voyage en hébergement , vous n ‘aurez que peu de choix. Du moins dans ou proche des réserves et parcs, les seuls hébergements sont des lodges hors de prix. Dans les villes, il y a peu de logements mais du choix dans les prix grâce aux maisons d’hôtes et auberges de jeunesse très correctes.

Réserver ou non son logement ?

Alors, même après notre voyage, nous avons du mal à répondre à cette question. Nous avions réservé quelques camping via le site du NWR pour être sûre d’avoir un emplacement dans les campings des parcs. Sur nos 2 premiers campings dans le sud du pays, il y avait largement de la place et nous aurions pu ne pas réserver.

> Pour Etosha, sur 4 nuits, seule la première nuit avait été enregistrée par le système mais nous avons eu une place facilement où nous voulions à notre arrivée.

> Pour les réserves privées, nous les avons réservées 4 ou 5 jours à l’avance car elles n’étaient pas prévues au programme et que nous les avons trouvées grâce aux conseils d’autres voyageurs.

> Nous nous sommes présentés quelques fois directement à des campings, et nous avons trouvé à chaque fois de la place sans réservation.

> Je pense néanmoins, qu’il est indispensable de réserver sur le camping de Sesriem, très prisé.

> Pour les nuits en auberge ou maison d’hôtes, nous avons réservé sur booking ou sur leur site internet directement.

Noter qu’il n’est pas évident de pouvoir payer ses campings directement sur internet. Raison pour laquelle, la plupart des gens passe par des agences pour l’organisation de leur autotour, combinant ainsi la réservation de véhicule et de logements pour leur client.

Si comme nous, vous ne souhaitez verrouiller votre voyage, pensez que les accès internet sont assez limités. Néanmoins, nous avons toujours trouvé quelques connexions gratuites ou non si besoin.

J’espère vous avoir donné quelques pistes pour l’organisation de votre prochain voyage…. Alors n’hésitez pas à visiter ce magnifique pays, très accessible en indépendant !

6 commentaires sur « Organiser son road trip en Namibie en indépendant »

  1. Bonjour et merci pour cet article !
    J’ai une question sur la tente de toit. Sur les photos on voit 2 tentes, est ce qu’une fois dépliées elles communiquent entre elles ? Ou peut on dormir à trois (2 adultes et 1 enfant) dans une seule tente ? Je vois mal ma file dormir toute seule dans une tente …
    Merci et félicitations pour votre blog ! J’adore !!!
    Angélique

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s