Katmandou, toutes les infos pour débuter son voyage au Népal

Difficile de vous parlez du Népal sans vous donner un petit aperçu de Katmandou! Nous y avons passé une journée à notre arrivée puis 4 jours avant de partir.

Katmandou est une grande ville, très polluée. Sa pollution vient néanmoins plus du fait qu’elle ne soit pas bitumée, qu’autre chose. Entre la poussière, les klaxons et les odeurs (plus ou moins bonnes), nous avons eu une impression de retour en Inde qui nous a un peu déroutée au premier abord. Une fois les repères à nouveau pris, nous avons vraiment apprécié notre nouvel environnement, d’autant plus que les népalais sont très aidants et nous donnent volontiers des infos et des bonnes adresses.

Visa pour le Népal et arrivée à Katmandou

Pour l’instant le Népal ne compte qu’un seul aéroport international, celui de Katmandou. Un nouvel aéroport est néanmoins en cours de construction à Pokhara.

Pour rentrer au Népal, un visa est nécessaire et est délivré à l’arrivée. Il peut être de 15 jours, 30 jours ou 90 jours. Quelque soit le visa choisi, il n’est plus aujourd’hui nécessaire de remplir des documents ou d’arriver avec ses photos, tout se fait sur une borne. Il suffit de scanner son passeport, entrer quelques données, se prendre en photo, et le tour est joué.

Le reçu imprimé par la machine est à remettre au guichet suivant, celui des paiements. Le paiement doit se faire en espèce et en monnaie étrangère comme le dollars ou l’euro (attention ils ne prennent pas les cartes bancaires!!! ). Le tarif pour 30 jours est de 40 dollars.

Un nouveau reçu est alors délivré et cette fois, il faut aller voir le monsieur de l’imigration pour avoir son autocollant sur le passeport.

Les visas pour les enfants sont gratuits.

Une fois le visa accordé, il faut passer ses sacs de cabines au scanner pour accéder au tapis des bagages de soute. Enfin, des agents contrôlent que chaque bagage appartient bien à celui qui part avec, en vérifiant les étiquettes des compagnies aériennes.

Une fois devant l’aéroport, il y a soit la possibilité de prendre le taxi prépayé soit de négocier sa course. Comme nous sommes sortis de l’aéroport à presque minuit, nous avons pris directement un taxi prépayé jusqu’à notre hôtel du quartier de Thamel pour 700 roupies.

Où loger à Katmandou?

Le plus simple lorsqu’on arrive dans une ville aussi vaste, que l’on ne connaît pas, est de dormir dans le quartier touristique. A Kathmandou, ce quartier s’appelle Thamel. Au risque d’en choquer quelques uns, de quartier nous a bien plu. Certes, il est bruyant, rempli de bars, de restaurants, de boutiques et d’agences de voyages, mais il est vivant, on trouve absolument tout ce dont on pourrait avoir besoin et une partie est piétonne.

De plus, étant un quartier très central, on peut facilement rayonner à pied.

Nous avons logé à l’hôtel Shreesu, pour 20 euros la chambre double, petit déjeuner compris. Cet hôtel est vraiment très confortable et assez luxueux. Son gros plus est son petit déjeuner incroyable. Seul bémol, Thamel est très bruyant jusqu’à tard le soir.

Que faire à Katmandou?

Il y a pas mal de chose à faire à Katmandou ou dans sa vallée. Compte tenus de la circulation, de la chaleur et de la pollution, il n’est pas évident de combiner plusieurs visites sur la même journée, surtout quand on voyage au long court. Nous avons donc dû faire l’impasse sur quelques visites touristiques préférant nous perdre dans les petites rues de la ville pour observer la vie locale.
♢ Le quartier de Thamel

C’est le quartier touristique par excellence, et c’est là qu’on peut faire les meilleurs affaires. De la boutique de souvenirs aux produits de montagne, type Northface, nous avons eu du mal à nous restreindre.

♢ Le vieux Katmandou

Il se trouve au dessous de Thamel à côté de Durban Square. C’est un quartier très animé où se vend tout et n’importe quoi, de l’habillement aux batteries de cuisine. Il est vraiment très intéressant de s’y perdre pour y découvrir ses petits temples et ses jolies constructions. Nous avons ainsi pu découvrir le Dieu des maux de dents, qui j’espère me portera chance

♢ Durbar Square

L’entrée est de 1500 roupies par personne, gratuit pour les moins de 10 ans. Nous l’avons trouvé en bon état malgré quelques temples écroulés.

♢ Le stupa de Bodhnath

C’est vraiment la carte postale du Népal que l’on se fait. Un immense stupa blanc, avec les yeux de Bouddha et ses drapeaux de prières.

L’entrée coûte 400 roupies par personne. C’est le plus grand stupa boudhiste d’Asie et il est selon moi, une visite à ne pas manquer.

Même si Katmandou n’est pas la ville la plus agréable au monde, il serait dommage d’en faire l’impasse. Je suis sûre qu’en insistant un peu, vous finirez par l’apprécier tout comme nous. Le Népal ne se résume pas seulement aux treks des Anapurnas ou de l’Everest, souvent payés des fortunes par les touristes, et il est important d’avoir conscience, que ce pays est un des plus pauvres au monde, que ses habitants vivent pour la plupart dans des conditions inimaginables pour les occidentaux que nous sommes et que la nature y est imprévisible.

Je vous invite donc à ne pas hésiter à venir dans ce beau pays, d’y ouvrir vos yeux et votre coeur, vous y découvrir toute la richesse humaine et culturelle de ce peuple hors du commun.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s